Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /nfs/c09/h02/mnt/127246/domains/prevoyances.net/html/wp-includes/pomo/plural-forms.php on line 210
Pensions de retraite du salarié du privé – Prevoyances
Prevoyances

Pensions de retraite du salarié du privé

Par définition, la pension de retraite est la une somme d’argent versée mensuellement ou trimestriellement à un assuré après la liquidation de sa retraite, après cessation totale ou partielle de l’activité professionnelle. Quelles sont les conditions pour en bénéficier ? Comment le travailleur exerçant dans le secteur peut-il la toucher ? Découvrez ce qu’il faut savoir

Conditions à remplir

Affilié à la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS), le travailleur du privé doit remplir les trois conditions suivantes :

-Avoir atteint 60 ans ;

-Avoir accompli au moins quinze ans d’activité salariée ayant donné lieu à des cotisations chez un ou plusieurs employeurs affiliés à la CNPS ;

-Avoir cessé toute activité salariée.

Cependant, le travailleur du privé de 50 ans qui remplit les deux dernières conditions peut bénéficier de la pension. Dans ce cas, la pension subit un abattement définitif de 5 % par année d’anticipation sauf pour le travailleur qui a acquis un taux de remplacement de 50 % ou qui est reconnu inapte à tout travail dans les conditions fixées par arrêté du Ministre chargé de la Prévoyance Sociale.

Quand pouvez-vous toucher votre pension et comment est-elle calculée ?

Pour le travailleur du privé à la retraite, la pension est payée par mois et à terme échu. Le montant de cette pension est calculé sur la base des salaires soumis à cotisation. On l’obtient en faisant le produit du salaire moyen des dix meilleures années de la carrière par le taux de remplacement. Le taux de remplacement est égal au produit du taux de rendement annuel par la durée de la carrière. Le taux de remplacement le pourcentage de son revenu d’activité que conserve un salarié lorsqu’il fait valoir ses droits à pension.

La CNPS indique par ailleurs que : Ce taux de rendement est de 1,33 % par an pour la période de carrière déroulée avant le 1er janvier 2000 et 1,70 % par an pour la période déroulée à partir de cette date.

La date de début de versement est le premier jour du mois qui suit la cessation d’activité dans le cas où le travailleur a effectué les démarches liées à la liquidation de la pension dans les six mois qui suivent la cessation d’activité. Pour jouir de sa pension, le travailleur désormais retraité doit faire une demande de liquidation accompagnée d’une justification de cessation d’activité.

Si ces démarches interviennent après les six mois évoqués, le retraité pourra bénéficier de sa pension à partir du premier jour du mois suivant la date de dépôt du dossier.

Qu’arrive-t-il en cas de décès du travailleur ?

Il est cependant important de noter que ^pour le conjoint survivant ou l’orphelin du travailleur décédé en activité, le délai d’entrée en jouissance de cette pension est porté à 12 mois. Pour le conjoint survivant ou l’orphelin d’un retraité, la date d’entrée en jouissance est fixée au premier jour du mois suivant la date du décès.

 

 

Ajoutez un commentaire

Visitez notre Facebook

Email Newsletter

MailChimp newsletter form can be embedded here!

For more info, please visit MailChimp documentation.