Prevoyances
Lequel du contrat de travail à durée déterminée et du contrat de travail à durée indéterminée est-il protecteur des droits du salarié ?

Lequel du contrat de travail à durée déterminée et du contrat de travail à durée indéterminée est-il protecteur des droits du salarié ?

Selon une lecture combinée des dispositions des articles 15.1 ; 15.3; 15.4; 15.6; 15.8 et 15.9 du Code du travail de 2015, le contrat à durée déterminée, tout renouvellement compris ne peut excéder 2 ans.

L’effectif des travailleurs sous CDD occupant un emploi permanent ne doit pas dépasser le tiers (1/3 ) de l’effectif total de l’entreprise.

Le CDD ne peut être rompu avant le terme fixé par les parties sauf pour cause de force majeure, accord commun ou faute lourde de l’une des parties et également pendant la période d’essai.

Il ressort également des dispositions suscitées que lorsqu’un contrat de travail à durée déterminée prend fin sans que ne soit conclu un contrat de de travail à durée indéterminée entre les parties, le travailleur à droit à une indemnité de fin contrat comme complément de salaire.

Au regard donc de ce qui précède, on peut valablement dire que le législateur affirme sa préférence pour le contrat de travail à durée indéterminée qui est plus protecteur pour les travailleurs. Ainsi, il pose des garde-fou au CDD.

N’hésitez pas à nous poser vos questions en laissant un commentaire juste en bas ou à travers notre page Facebook.

Ajoutez un commentaire

Visitez notre Facebook

Email Newsletter

MailChimp newsletter form can be embedded here!

For more info, please visit MailChimp documentation.