Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /nfs/c09/h02/mnt/127246/domains/prevoyances.net/html/wp-includes/pomo/plural-forms.php on line 210
Retour des congés de maternité: Comment allier travail et allaitement ? – Prevoyances
Prevoyances
Femme africaine congés de maternité

Retour des congés de maternité: Comment allier travail et allaitement ?

Huit (8) semaines après la naissance du bébé, la mère salariée se doit de reprendre le travail.

Sauf dans les cas où la loi a prévu une prolongation . Notamment les naissances multiples, maladie dûment constatée et résultant de la grossesse ou des couches ou lorsque l’enfant reste hospitalisé.

La durée quotidienne de travail étant de huit (8) heures dans la plupart des entreprises. Il va sans dire que la reprise du travail par la mère va entraîner une suspension de l’allaitement au cours de la journée .

Un état de fait qui contraint certaines mamans à sevrer leur enfant ou à opter pour l’allaitement mixte .

Pourtant, nous savons tous l’importance du lait maternel pour le nourrisson au regard des nombreuses campagnes de sensibilisation faites à cet effet.

Pour beaucoup de mères , il représente surtout un moment privilégié où ces deux êtres font véritablement connaissance.

Alors, comment allier travail et allaitement sans que l’un n’affecte conséquemment l’autre ?

Cette interrogation trouve réponse à l’article  23.12 de la loi n° 2015-532 du 20 juillet 2015 portant code du travail . Il stipule que : «  pendant une période de quinze mois à compter de la reprise du travail, la mère a droit à des temps de repos pour allaitement. La durée totale de ces temps de repos ne peut excéder une heure par journée de travail »

Il ressort clairement à la lecture de cet article que la mère bénéficie légalement d’une (1) heure de repos au cours de la journée de travail pour allaiter son enfant et ce pendant quinze (15) mois.

Ce qui sous entend qu’elle ne peut faire l’objet d’aucune sanction pour avoir exercé ce droit.

Elle pourrait scinder ce temps de repos en plusieurs séquences ou le prendre en une fois au cours de la journée dans la limite d’une heure par journée de travail.

Cependant, vu qu’il n’est nullement fait mention dans l’article précité du moment de la prise de ce temps de repos au cours de la journée de travail;  Il conviendrait que le temps de repos soit convenu d’accord partie entre la mère et son employeur pour éviter toute perturbation dans la chaîne de travail.

La salariée  peut en outre négocier le cumul de ses temps de repos pour allaitement avec son employeur. 

Ainsi, certains employeurs acceptent le cumul des heures de sorte à donner en une fois un congé en fonction des jours de repos équivalents.

Par ailleurs, lorsque l’entreprise ne peut pas mettre à la disposition de la femme un local pour allaiter son enfant, elle lui permet, dans la pratique, de gagner une (1) heure sur sa journée de travail.

Tout est question de dialogue, de négociation tout en tenant compte des droits et des besoins de chacun.

Aucun employeur ne peut prétexter de ces heures de repos pour licencier impunément une travailleuse. 

L’employeur qui congédie une travailleuse pour allaitement post congé de maternité, est tenu de lui payer tous les droits légaux sans compter les dommages et intérêts. 

Source: www.travailetdroits.com

Ajoutez un commentaire

Visitez notre Facebook

Email Newsletter

MailChimp newsletter form can be embedded here!

For more info, please visit MailChimp documentation.