Prevoyances
Odeur corporelle

Peut on licencier un travailleur pour odeur corporelle ?

Le licenciement pour odeur corporelle peut être légitime ou abusif selon les circonstances

1/ le licenciement est légitime dès l’instant que le travailleur a la capacité de mettre fin au problème, c’est à dire se laver, se parfumer…en somme revoir son hygiène.

 A cet effet, il doit d’abord faire l’objet d’interpellation par sa hiérarchie aux fins de lui indiquer le préjudice causé par la négligence de son hygiène sur le fonctionnement de l’entreprise.

Attendu que la question de santé et de sécurité au travail est une obligation de l’employeur selon l’article 43.1 du code du travail.

2/ le licenciement peut être abusif si l’odeur est due à un problème de santé (indépendant de sa volonté, par exemple prostate, odeur congénitale)

Donc en cas de récidive, il peut être licencier pour faute lourde.

Pour éviter le caractère abusif du licenciement, le cas du travailleur sera traité comme une maladie non professionnelle.

Alors le travailleur sera muté à un autre poste où son odeur corporelle n’est point un problème pour le personnel.

A défaut d’un poste disponible, l’employeur peut rompre le contrat pour incapacité professionnelle.

Source : Juriste Olivier ZEZE

Ajoutez un commentaire

Visitez notre Facebook

Email Newsletter

MailChimp newsletter form can be embedded here!

For more info, please visit MailChimp documentation.