Prevoyances

Que faire en cas d’accident de voiture ?

On n’est jamais vraiment préparé pour un sinistre ou un accident de voiture. Malheureusement, il n’est pas possible de se faire bien indemniser par votre assurance auto. nous vous expliquons comment gérer au mieux cette situation.

 1- En cas de dommages matériels

  • Le conducteur doit faire procéder à un constat de police ou de la gendarmerie et déclarer rapidement le sinistre à l’assureur ou à son représentant dans les cinq jours ouvrés. Cette déclaration consiste à décrire:  les lieux, la date, l’heure et les circonstances de l’accident.
  • Si les dégâts ne sont pas importants et que l’accident implique d’autres véhicules, le conducteur peut procéder à un constat à l’amiable de concert avec ses adversaires et adresser sa déclaration dans les mêmes délais. Le formulaire de constat amiable est obtenu auprès de l’assureur.

Le conducteur doit fournir à l’assureur les pièces suivantes :

-Le contrat ou polices d’assurance et l’attestation d’assurance ;

– Le PV de Gendarmerie ou le constat amiable, de Police ou d’huissier ;

  1. Le permis de conduire et la CNI ;
  2. La photocopie des pièces du véhicule ;
  3. Le rapport d’expertise, le cas échéant, le devis de réparation.

2- En cas de dommages corporels

Le conducteur doit faire procéder a un constat de police ou de gendarmerie et déclarer son sinistre à l’assureur ou à son représentant dans les cinq (5) jours ouvrables.

Cette déclaration consiste à décrire les circonstances de l’accident et ses conséquences.

  • Le conducteur doit également fournir la police ou le contrat d’assurance et l’attestation d’assurance.
  • Si le conducteur n’est pas responsable de l’accident :

– Les préjudices subis par le conducteur ou éventuellement ceux causés aux personnes transportées sont supportés par l’assureur du véhicule du conducteur.

– L’assureur du conducteur lui demandera les documents nécessaires pour l’instruction du dossier (justificatifs des frais exposés, constat d’accident, acte de naissance ou document tenant lieu, pièce d’identité, rapport d’expertise…).

  • Si le conducteur est responsable de l’accident

– Les préjudices subis par celui-ci ne sont pas indemnisés par son assureur ni par l’assureur de son adversaire. Seule la garantie « Individuelle chauffeur » ou encore « protection routière » peut permettre de payer une indemnité au conducteur pour les dommages subis.

– Les préjudices subis par les tierces victimes (piétons, personnes transportées, cyclistes, etc….) sont pris en charge par l’assureur du véhicule qui les a heurté ou abord duquel ils ont pris place. ?

NB : la détermination de la responsabilité relève des assureurs ou des tribunaux.

Merci de nous laisser vos préoccupations, avis ou conseils en commentaire juste en bas.

Source: La direction des assurances de Côte d’Ivoire

Ajoutez un commentaire

Visitez notre Facebook

Email Newsletter

MailChimp newsletter form can be embedded here!

For more info, please visit MailChimp documentation.